Babylon 5

Babylon 5
Description de l'image Babylon 5 1994 logo.svg.
Données clés
Titre original Babylon 5
Autres titres
francophones
Babylone 5 (Québec)
Genre Space opera 22
Création Joe Michael Straczynski
Production John Copeland
Acteurs principaux Michael O'Hare
Bruce Boxleitner
Jerry Doyle
Mira Furlan
Richard Biggs
Bill Mumy
Andreas Katsulas
Peter Jurasik
Stephen Furst
Musique Christopher Franke ; Stewart Copeland (pilote)
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine Syndication (1993-1997)
TNT (1997-1998)
Nb. de saisons 5
Nb. d'épisodes 110
Durée 46 minutes
Diff. originale

2267, ultime croisade

modifier - modifier le code - voir Wikidata (aide) Consultez la documentation du modèle

Babylon 5 ou Babylone 5 au Québec, est une série télévisée de science-fiction américaine en 110 épisodes de 46 minutes et 6 téléfilms (dont le pilote) de 90 minutes, créée par Joe Michael Straczynski et diffusée du au en syndication (saisons 1 à 4), puis du au sur la chaîne TNT (saison 5).

En France, la série a été diffusée du [1] au [2] sur Canal+, et au Québec à partir de sur Ztélé.

Synopsis

En 2258, 10 ans après la guerre entre l'Alliance Terrienne et la Fédération Minbarie, le Commandant Jeffrey Sinclair, puis le Capitaine John Sheridan, prennent successivement le commandement d'une station spatiale diplomatique appelée Babylon 5. Située dans une zone neutre de l'espace, elle accueille les représentants des différentes races composant la communauté galactique et regroupe — au sein d'un Conseil décidé à maintenir la paix et la prospérité dans la galaxie — les ambassadeurs des principales puissances galactiques:

  • L'Alliance Terrienne (qui commande la station Babylon 5) ;
  • La Fédération Minbarie ;
  • La République Centaurie ;
  • Le Régime Narn ;
  • L'Empire Vorlon ;
  • La Ligue des Mondes Non-Alignés, qui regroupe une série de puissances de moindre importance ayant décidé de travailler ensemble pour obtenir plus de poids dans la politique galactique.

Mais la mission de Sinclair, puis celle de Sheridan, s'avère particulièrement difficile à cause des conflits entre les différentes races (les Centauris (en) contre les Narns (en)) et des dissensions internes (chez les Minbaris et aussi sur Terre). Petit à petit, des indices semblent prouver l'existence d'une antique race aux desseins destructeurs, les Ombres.

Distribution

 Source et légende : version française (VF) sur RS Doublage[3]

Fiche technique

  • Créateur : Joe Michael Straczynski
  • Conseiller exécutif : Harlan Ellison
  • Producteurs : John Copeland et Robert Latham Brown
  • Co-Producteurs : Skip Beaudine, Richard Compton, George Johnsen
  • Producteurs exécutifs : Douglas Netter et Joe Michael Straczynski
  • Productrice associée : Susan Norkin
  • Musique :
  • Photographie : John C. Flinn III et Fred V. Murphy
  • Montage : Skip Robinson, Suzanne Sternlicht, David W. Foster, Kathie Burr et Lisa M. Citron
  • Distribution : Mary Jo Slater, Fern Champion, Mark Paladini et Steve Brooksbank
  • Création des décors : John Iacovelli
  • Création des costumes : Ann Bruice
  • Effets spéciaux de maquillage : John Vulich et Everett Burrell
  • Effets spéciaux visuels : Ron Thornton, Eric Chauvin, Mitch Suskin et Kevin Kutchaver
  • Compagnies de production : Babylonian Productions et Warner Bros Television
  • Compagnie de distribution : Warner Bros Television
  • Pays d'origine : Drapeau des États-Unis États-Unis
  • Langue : Anglais Dolby Surround
  • Durée : 45 minutes
  • Image : Couleurs
  • Ratio : 1.78:1 panoramique 16/9
  • Pellicule : Super 35 mm
  • Genre : Space opera

Épisodes

Article détaillé : Liste des épisodes de Babylon 5.

Téléfilms

  1. Premier Contact Vorlon (The Gathering) (1993) est le pilote de la série ;
  2. Au commencement (In the Beginning) (1997) raconte la genèse de l'histoire, en particulier la Guerre Terre-Minbari ;
  3. La Cinquième Dimension (Thirdspace) (1998) se situe pendant la quatrième saison, après la guerre contre les Ombres ;
  4. La Rivière des âmes (The River of Souls) (1998) se situe après la cinquième saison ;
  5. L'Appel aux armes (A Call to Arms) (1999) se situe cinq ans après la cinquième saison et sert d'introduction à 2267, ultime croisade ;
  6. Babylon 5 : La Légende des Rangers (Babylon 5: The Legends of the Rangers: To Live and Die in Starlight) (2002).

Chronologie réelle / de visionnage

La chronologie de déroulement des évènements dans le monde de Babylon 5 qui correspond également à l'ordre de visionnage de la série (mis à part pour le téléfilm "Au commencement" qui se déroule dans le futur et le passé (années 2245 à 2248 + 2278) et qui est donc difficile à placer sur la chronologie stricte des évènements).

Voici donc la chronologie/ordre de visionnage définie par J.M Straczynski lui-même.

  1. Premier Contact Vorlon (1993)
  2. Saison 1
  3. Saison 2
  4. Saison 3
  5. Saison 4 jusqu'à l'épisode 8
  6. La cinquième Dimension (1998)
  7. Reste de la saison 4
  8. Au commencement (1997)
  9. Saison 5 jusqu'à l'épisode 21
  10. La rivière des âmes (1998)
  11. Babylon 5 : La Légende des Rangers (2002)
  12. Reste de la saison 5
  13. L'appel aux armes (1999)
  14. 2267, ultime croisade
  15. Babylon 5 : The Lost Tales (en) (2007)


Commentaires

Genèse de la série

Babylon 5 présente une particularité assez rare dans l’écriture des séries télévisées : les cinq saisons et leur contenu étaient prévus dès le début du projet, même si la saison 4 a été adaptée pour faire face au risque du non-renouvellement de la série. Joe Michael Straczynski avait écrit une histoire en cinq saisons correspondant à cinq années civiles, de 2258 à 2262 :

  • la première comme introduction avec des épisodes apparemment isolés (stand-alone episodes en anglais), mais une lente montée de la tension ;
  • la seconde comme une accélération de l’histoire ;
  • la troisième voit le drame lancé et les héros se débattre contre lui ;
  • la quatrième résout en partie les principales trames du drame ;
  • et enfin, la cinquième met en scène les conséquences de la saison 4 sur un an.

Straczynski avait prévu la réticence des sociétés de production face à un projet de science-fiction pour la télévision : Star Trek restait la référence et la concurrence restreinte à V était en train de ruiner en effets spéciaux son producteur Warner Bros. Au bout de dix ans, la Warner accepte de financer un pilote, puis une saison grâce à une promesse de Straczynski : le budget serait tenu grâce à des effets spéciaux engendrés par ordinateur et non plus par de coûteuses maquettes. Cette contrainte se transforma en une aubaine, car Babylon 5 fait maintenant office de précurseur en matière d’images de synthèses. Malgré les hésitations régulières du diffuseur PTEN lors des renouvellements en fin de saison, la série dura les cinq saisons prévues par Straczynski, malgré la concurrence de Star Trek: Deep Space Nine qui se déroule également dans une station spatiale.

Références culturelles et religieuses

La série télévisée Babylon 5 emprunte de nombreuses références culturelles et religieuses à diverses civilisations :

  • Mésopotamie : le nom Babylon est une allusion à la ville de Babylone, grande capitale de l'antiquité où de nombreux peuples partagèrent leurs idées et cultures. Dans la mythologie, c'est également un lieu où les hommes tentèrent, d'après l'Ancien Testament, de bâtir la tour de Babel pour atteindre le Ciel.
  • Grèce et Rome antiques : dans le récit, les Forces Terriennes nomment le plus souvent leurs bâtiments de guerre du nom de divinités et de personnages de l'Antiquité grecque ou romaine. Ainsi, le capitaine Sheridan commande le destroyer Agamemnon.
  • Christianisme : il est aussi fait référence à des passages de la Bible comme illustration (les « trente deniers de Judas ») ou encore comme élément d'intrigue et de réflexion. Par exemple, dans l'épisode « Dans les Jardins de Gethsemane » (jardins où dans les Évangiles Jésus passa sa dernière nuit avant la Passion), un des personnages se demande s'il aurait le courage de rester ainsi, en sachant qu'au matin, les soldats viendraient l'arrêter.

Sur les religions et la tolérance religieuse, voir l'épisode « Le parlement des rêves », notamment la scène finale.

L’histoire des États-Unis d'Amérique :

  • Au moins deux présidents ont eu des discours cités dans la série : Abraham Lincoln, et John Fitzgerald Kennedy.
  • Le pseudonyme Abrahamo Lincolni est utilisé par un diplomate extraterrestre.
  • Une partie de l'intrigue à partir de la saison 2 est une référence au maccarthysme, une des phases intérieures américaines de la Guerre froide dans les années 1950 (même si les personnages jouant ce rôle font plus explicitement référence aux fascismes européens).
  • Le titre d’un des épisodes de la deuxième saison, The long twilight struggle, est tiré d'un des discours les plus célèbres du président John F. Kennedy.
  • Une séquence importante du dernier épisode de la première saison est calquée sur les images de l'inauguration du président Lyndon Baines Johnson.

Straczynski rend hommage à plusieurs auteurs de science-fiction :

  • L’agent du Corps Psi nommé Bester a été baptisé d’après l’auteur Alfred Bester, qui a publié le roman L'Homme démoli sur la télépathie.
  • La série Le Prisonnier au travers du salut des agents du Corps Psi.
  • Isaac Asimov a imaginé des règles de la robotique afin que l'homme ne soit pas victime de son invention. Le personnage de Bester s'en sert dans la série contre Michael Garibaldi qu'il ne veut pas tuer. Les vaisseaux-cargos civils terriens sont baptisés « Asimov ».
  • Babylon 5 est un space opera qui comprend aussi d'autres genres de la science-fiction de manière ponctuelle :
  • L’auteur Neil Gaiman est à l'origine du nom d'un des peuples aliens (les Gaims) et a écrit le scénario de l'épisode « Le Jour des morts ».
  • Un des épisodes de la deuxième saison (Épisode 21) nommé Comes the inquisitor / L'inquisiteur, fait clairement référence à Jack the Ripper/Jack l'Éventreur.

De par la référence du nommé Sebastian sur des crimes commis sur le West End (ou se trouvait White Chappel), mais aussi quand il avoue se faire appeler Jack, or le dernier meurtre attribué Jack l'Éventreur fut commis le 9/11/1888 Date du dernier meurtre recensé de Jack l'Éventreur sur la personne de Mary Jane "Ginger" Kelly. Or c'est la date de la disparition du dénommé Sebastian l'inquisiteur.

Des traits de caractère chez les personnages, ainsi que quelques intrigues, sont inspirées du cycle arthurien (explicite dans A late delivery from Avalon pendant la troisième saison) et de la saga de J. R. R. Tolkien Le Seigneur des anneaux ou encore de l'univers de H. P. Lovecraft.

Récompenses

  • Emmy Awards 1993 : Meilleurs effets spéciaux pour l'épisode pilote « Premier Contact Vorlon » (The Gathering)
  • Emmy Awards 1994 : Meilleurs maquillages pour l'épisode « Le parlement des rêves » (The Parliament of Dreams)
  • Emmy Awards - Nominations 1995 : Meilleure photographie et meilleure coiffure pour l'épisode « La géométrie des ombres » (The Geometry of Shadows), Meilleur maquillage pour l'épisode « Sacrifices» (Act of Sacrifices)
  • Emmy Awards - Nomination 1996 : Meilleure photographie pour l'épisode « L'inquisiteur » (Comes the Inquisitor)
  • Hugo Awards 1996 : Meilleur programme dramatique pour l'épisode « La venue des ombres » (The Coming of Shadows)
  • SciFi Universe Awards 1996 : Meilleure série, Meilleur acteur pour Bruce Boxleitner, meilleur second rôle pour Peter Jurasik et Mira Furlan
  • Space Frontier Foundation 1996 : Vision of the Future Award
  • Emmy Awards - Nomination 1997 : Meilleur maquillage pour l'épisode « Préparatifs de guerre » (The Summoning)
  • Hugo Awards 1997 : Meilleur programme dramatique pour l'épisode « La fin des rêves » (Severed Dreams)

Produits dérivés

L'univers de science-fiction a été étendu à d'autres séries télévisées, à des comics, des romans, des nouvelles. Enfin, un projet de film Babylon 5: The Memory of the Shadows a été annulé début 2005.

Télévision

Une série dérivée, 2267, ultime croisade, a connu une saison de treize épisodes, diffusés sur TNT.

En 2002, un téléfilm, The Legend of the Rangers: To Live and Die in Starlight, a été diffusé sur Sci Fi Channel en pilote d'une série dérivée qui n'a jamais vu le jour. L'équipage d'un vieux vaisseau de l'Anla'shok est chargé de protéger le Valen, nouvel appareil né de l'entente entre l'Alliance terrienne et la Fédération minbarie. Ce dernier transporte de nombreux ambassadeurs de l'Alliance interstellaire à qui doivent être présentées les preuves de l'apparition d'un nouvel ennemi commun.

Comics et romans

À la fin de la deuxième saison, des produits dérivés se développent rapidement autour de la série, notamment par l'édition de comics et de romans. Leur intérêt est inégal : les comics « Symphony for Human and Narn » et les romans no 1 à 6 et 8 ont ainsi été reniés par Straczynski dans des messages sur les forums Usenet, mais aussi à l'aide du téléfilm Au Commencement dans lequel il contredit le roman no 4 Clark's Law sur les événements de guerre entre l'Alliance terrienne et les Minbaris.

Comics

  • The Pride of Peace
L'histoire : ce qu'il advint au Commandant Sinclair après l'épisode Chrysalis (122) dans les premiers mois de l'année 2259.

Son édition intégrale comprend un numéro spécial de promotion du Corps Psi.

  • Shadow Past and Present
L'histoire : Garibaldi et Keffer cherchent une preuve de la connexion de l'ambassadeur Mollari avec les responsables de la destruction d'une colonie Narn. Garibaldi raconte sa rencontre avec Sinclair sur Mars et les événements déjà évoqués dans l'épisode 8 de la saison 3 Message from Earth.
  • In Valen's Name
L'histoire : Dans le court laps de temps entre la fin de la guerre des Ombres et des Vorlons, et le début de la guerre civile contre le président Clark, Babylon 5 indépendante capte à nouveau le signal de Babylon 4. Plus précisément, de l'épave de cette dernière, abandonnée à la dérive depuis des siècles… L'occasion pour les visiteurs de se pencher sur le fabuleux héritage du plus grand des Minbaris.

Romans

  • no 7 The Shadow Within de Jeanne Cavelos (en)
L'histoire : au moment de l'inauguration officielle de la station Babylon 5 par le président de l'Alliance terrienne, le devenir de Sheridan nommé commandant du croiseur Agamemnon et de sa femme Anna à bord du vaisseau d'exploration Icarus.
  • no 9 To Dream in the City of Sorrows de Kathryn M. Drennan (épouse du créateur de la série, J. Michael Straczynski)
L'histoire : ce qui advint à Sinclair, Marcus Cole et Catherine Sakai entre 2259 et 2260.
L'histoire du Corps Psi, de sa fondation (tome 1), de la montée en puissance de Bester (tome 2) et de sa chute (tome 3). Trois romans de styles différents.
L'histoire : ce qu'il advint sur Centauri Prime après la saison 5.
  • Trilogie The Passing of the Techno-Mages par Jeanne Cavelos (en)
L'histoire : le récit de la guerre contre les Ombres du point de vue du techno-mage Galen et de son ordre. Galen apparut dans la série dérivée Crusade (2267 Ultime Croisade) ; la trilogie de romans raconte son passé.

Les spectateurs de la série prendront garde de ne pas lire ces ouvrages par avance. Les deux premiers romans 7 et 9 sont conseillés après la saison 3. Les deux premières trilogies après la saison 5. La troisième trilogie peut être lue après la fin de la saison 3, et éclaire son dernier épisode à partir du point de vue d'autres personnages.

À noter que la novélisation du téléfilm In the Beginning (Au commencement) par Peter David enrichit grandement le récit dudit téléfilm.

Nota : comme pour beaucoup d'ouvrages tirés de cette série, ils sont inédits en langue française.

Romans en français
  • Babylon 5 - Les voix psy de John Vornholt
  • Babylon 5 - Accusations de Loïs Tilton
  • Babylon 5 - Par le sang de John Vornholt

Scripts

Les scripts originaux de Straczynski sont publiés en 15 volumes d' à par Synthetic Worlds, l'entreprise de l'auteur[4].

Le script de l'épisode « La Venue des Ombres » (no 2.09, The Coming of Shadows) a déjà été publié car il a remporté un prix Hugo en 1996.

Au cinéma

De à , Straczynski a tenu les fans informés d'un projet de film sur l'univers de Babylon 5, Babylon 5: The Memory of Shadows (Babylon 5 : la mémoire des Ombres). Ce projet a été suspendu en faute d'avoir réussi à réunir un financement suffisant.

Babylon 5: The Lost Tales

La sortie de l'intégralité des cinq saisons de la série entre 2002 et 2004 en zone 1 (Amérique du Nord), des téléfilms et de Crusade, est un succès suffisant pour permettre la réalisation d'une suite sous la forme d'une anthologie, Babylon 5: The Lost Tales (en). Les épisodes réalisés sont diffusés directement en DVD. Le premier disque titré Voices in the Dark comprend deux épisodes et sort le [5]. Depuis, les propos de Straczynski ont été très clair. En effet, il annonce que The Lost Tales ne donnera pas de suite et que si un jour l'on revoit du Babylon 5, ce sera sur grand écran et uniquement sur grand écran.

Jeux de rôles

Il existe trois adaptations en jeux de rôles de l'univers de Babylon 5 en anglais. Une première adaptation en trois ouvrages a été publiée par Chameleon Eclectic en 1997 et 1998 sous le nom The Babylon Project[6]. Une deuxième adaptation, sous le nom Babylon 5 Roleplaying Game, a été publiée par Mongoose Publishing sous la forme de deux douzaines d'ouvrages entre 2003 et 2005[7]. Cette adaptation a connu une seconde édition, largement compatible avec la première et toujours par Mongoose Publishing, sous la forme de deux dizaines d'ouvrages entre 2006 et 2009[8]. Une troisième adaptation, comme sous-gamme de la licence Traveller et toujours chez Mongoose Publishing, a été publiée sous la forme de trois ouvrages en 2009[9].

Outre leurs parties techniques, propres aux systèmes de jeu utilisés, ces livres et boîtes de jeu abordent un grand nombre d'aspects de l'univers: Peuples (Minbari, Narn, etc.), factions (Techno-Mages, Anla'shok, Corps Psi, etc.), lieux ou régions (la Station elle-même, les Limbes, etc.), technologie (vaisseaux, spatioports, etc.), économie, etc. Plusieurs de ces ouvrages décortiquent la série d'origine saison par saison, la série Crusade et les films (Thirdspace, Legend of the Rangers, etc.) pour éclaircir le cadre temporel de ces différents récits et expliquer certains événements évoqués mais pas mis en scène. Enfin, plusieurs scénarios et campagnes sont disponibles, la plupart étant intimement mêlés aux intrigues des séries et des films (comme par exemple The Final Flight of Santiago).

Voir aussi

Articles connexes

Les Épisodes

Les Peuples

  • Grandes puissance: Humain, Minbari, Centauri, Narn.
  • Premiers êtres: Vorlon, Ombre, Premier, Drakh…
  • Mondes non-alignés: Brakiri, Drazy, Dilgar, Hyach, Pak'ma'ra…

Les Guerres

Références

  1. Canal +: 22:51, Babylon 5 sur http://inatheque.ina.fr,
  2. Canal +: 17:15, Babylon 5 sur http://inatheque.ina.fr,
  3. « Fiche de doublage », sur RS Doublage (consulté le )
  4. Babylon 5. The Scripts of J. Michael Straczynski.
  5. Informations sur The Lost Tales sur le site Worlds of JMS qui suit l'actualité de Straczynski.
  6. Guide du Rôliste Galactique, « The Babylon Project »
  7. Guide du Rôliste Galactique, « Babylon 5 Roleplaying Game »
  8. Guide du Rôliste Galactique, « Babylon 5 Faith Manage »
  9. Guide du Rôliste Galactique, « Universe of Babylon 5 »« The Trouble with Drazi »« Warships of Babylon 5 ».

Liens externes

  • (en) « Site officiel » (version du 26 juin 2007 sur l'Internet Archive)
  • Notices d'autoritéVoir et modifier les données sur Wikidata :
    • Fichier d’autorité international virtuel
    • Bibliothèque nationale de France (données)
    • Système universitaire de documentation
    • Bibliothèque du Congrès
    • Gemeinsame Normdatei
    • Bibliothèque nationale d’Israël
    • WorldCat
  • Ressources relatives à l'audiovisuelVoir et modifier les données sur Wikidata :
    • Allociné
    • Cinémathèque québécoise
    • (en) AllMovie
    • (en) BFI National Archive
    • (en) British Film Institute
    • (en) Internet Movie Database
    • (de) OFDb
    • (en) Rotten Tomatoes
  • Ressources relatives à la littératureVoir et modifier les données sur Wikidata :
    • NooSFere
    • (en) The Encyclopedia of Science Fiction
    • (en) Internet Speculative Fiction Database
  • Ressources relatives à la musiqueVoir et modifier les données sur Wikidata :
    • MusicBrainz (œuvres)
    • MusicBrainz
  • (en) « Site officiel » (version du 26 juin 2007 sur l'Internet Archive)
  • (en) Le Lurker's Guide to Babylon 5, guide des épisodes et des commentaires laissés par Straczynski sur usenet au fur et à mesure de la réalisation et de la diffusion de la série.
  • (en) Chronologie de l'univers de Babylon 5.
v · m
Franchise Babylon 5 · Épisodes (Saison 1 · 2 · 3 · 4 · 5) · 2267, ultime croisade
Personnages Jeffrey Sinclair · John Sheridan · Delenn · Susan Ivanova · Michael Garibaldi · Stephen Franklin · Londo Mollari · G'Kar · Lennier · Lyta Alexander · Vir Cotto · Marcus Cole · Alfred Bester · Talia Winters · Byron Gordon
Races et organisations Alliance Terrienne (Corps Psi - Babylon 5) · Fédération Minbarie (Anla'shok) · République Centaurie · Régime Narn · Empire Vorlon · Ombres (Z'Ha'Dum) · Drakhs · Alliance Interstellaire · Ligue des Mondes Non-Alignés
Conflits Guerre des Ombres · Guerre Terre-Minbari · Guerre des Dilgars · Guerre Centauri-Narn · Guerre civile Terrienne · Guerre contre Centauri Prime
v · m
Séries télévisées et émissions de TNT
Anciennes séries
Années 1990 Babylon 5 (1993–98) · The Rudy and Gogo World Famous Cartoon Show (1995–97) · The Lazarus Man (1996) · Les Nouvelles Aventures de Robin des Bois (1997–98) · 2267, ultime croisade (1999) · Los Angeles Heat (1999)
Années 2000 Bull (2000) · NASCAR on TNT (2001–14) · Witchblade (2001–02) · Salem (2004) · The Closer (2005–12) · Into the West (2005) · Wanted (2005) · Rêves et Cauchemars (2006) · Saved (2006) · The Company (2007) · Heartland (2007) · Saving Grace (2007–10) · Leverage (2008–12) · Raising the Bar (2008–09) · Dark Blue (2009–10) · Hawthorne (2009–11) · Men of a Certain Age (2009–11) · Southland (2009–13) · Trust Me (2009)
Années 2010 Memphis Beat (2010–11) · Rizzoli and Isles (2010–16) · Falling Skies (2011–15) · Franklin & Bash (2011–14) · Dallas (2012–14) · Perception (2012–15) · Major Crimes (2012–18) · Boston's Finest (2013–14) · Cold Justice (2013–15) · Flynn Carson et les Nouveaux Aventuriers (2014-18) · The Hero (2013) · King and Maxwell (2013) · Mob City (2013) · Monday Mornings (2013) · First Murder (2014–16) · Legends (2014–15) · Wake Up Call (2014-15) · Inside Job (2014) · The Last Ship (2014–18) · Agent X (2015) · Cold Justice: Sex Crimes (2015) · Public Morals (2015) · Proof (2015) · Good Behavior (2016–17) · Will (2017) · L'Aliéniste (2018) · I Am the Night (2019)
En cours de diffusion
  • Animal Kingdom (depuis 2016)
  • Claws (depuis 2017)
  • Snowpiercer (depuis 2020)
Prochainement
  • icône décorative Portail de la science-fiction
  • icône décorative Portail des séries télévisées américaines
  • icône décorative Portail de Warner Bros. Discovery