Saint-Paul-de-Loubressac

Page d’aide sur l’homonymie

Pour les articles homonymes, voir Saint-Paul 22.

Saint-Paul-de-Loubressac
Saint-Paul-de-Loubressac
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Lot
Arrondissement Arrondissement de Cahors
Intercommunalité Communauté de communes de Castelnau-Montratier
Maire délégué Claude Pouget
Code postal 46170
Code commune 46287
Démographie
Population 555 hab. (2013)
Densité 27 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 17′ 53″ nord, 1° 26′ 57″ est
Altitude Min. 134 m
Max. 285 m
Superficie 20,19 km2
Élections
Départementales Marches du Sud-Quercy
Localisation
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 15.svg
Saint-Paul-de-Loubressac
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 15.svg
Saint-Paul-de-Loubressac
Géolocalisation sur la carte : Lot
Voir sur la carte topographique du Lot
City locator 15.svg
Saint-Paul-de-Loubressac
Géolocalisation sur la carte : Lot
Voir sur la carte administrative du Lot
City locator 15.svg
Saint-Paul-de-Loubressac
modifier Consultez la documentation du modèle

Saint-Paul-de-Loubressac est une ancienne commune française, située dans le département du Lot en région Occitanie devenue, le , une commune déléguée de la commune nouvelle de Saint-Paul-Flaugnac.

Géographie

Village situé dans le Quercy sur la Lupte et le Lemboulas.

Communes limitrophes

Le village est limitrophe du département de Tarn-et-Garonne.

Toponymie

Le , une partie du conseil municipal émit le vœu de remplacer le nom de Saint-Paul-Labouffie par celui de Saint-Paul-de-Loubressac.

Le toponyme Saint-Paul-de-Loubressac, en occitan Sent Pau, est basé sur l'hagiotoponyme chrétien qui fait référence à l'apôtre Paul de Tarse ou à un autre Saint Paul et sur Loubressac. Jusqu'en 1943, la commune s'appelait Saint-Paul-Labouffie. Labouffie vient de l'occitan bofia qui désigne un creux, une grotte ou un ravin[2].

Histoire

Labouffie fut un fief qui appartenait aux Templiers de la commanderie de Cahors au XIIIe siècle[3].

Politique et administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1900 1904 Antonin Lacaze   notaire
1904 1938 Louis Lacaze   avocat
1938 1944 Bernard Lacaze   ingénieur
1944 1945 François Hébrard    
1945 1947 Louis Cammas    
1947 1951 Sylvain Fourniols   notaire
1951 mars 1965 Paul Pélissié    
mars 1965 mars 1971 Camille Gisbert    
mars 1971 mars 2008 Roger Gisbert PS viticulteur, conseiller général du canton de Castelnau-Montratier (1988-2001)
mars 2008 mars 2014 Jacques Périé Apparenté PCF  
mars 2014 31 décembre 2015 Claude Pouget    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[5],[Note 1].

En 2013, la commune comptait 555 habitants, en augmentation de 3,54 % par rapport à 2008 (Lot : 0,05 %, France hors Mayotte : 2,49 %).

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
310850866850883900829827852
           Évolution de la population  [modifier], suite (1)
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
850824780755740741682602560
           Évolution de la population  [modifier], suite (2)
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
548524536512509467437359375
           Évolution de la population  [modifier], suite (3)
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2007 2012 2013
378364362380423430516557555
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie

Viticulture : Coteaux-du-quercy.

Lieux et monuments

  • L'église Saint-Paul.
    L'église Saint-Paul de Loubressac.
  • L'hôtel de ville ;

Voir aussi

Références

  1. Carte IGN sous Géoportail
  2. Gaston Bazalgues, À la découverte des noms de lieux du Quercy : Toponymie lotoise, Gourdon, Éditions de la Bouriane et du Quercy, , 127 p. (ISBN 2-910540-16-2), p. 123.
  3. Léopold Limayrac, Étude sur le Moyen Âge : histoire d'une commune et d'une baronnie du Quercy, Castelnau-de-Montratier, , 654 p. (ISBN 978-2-8437-3954-5, présentation en ligne), p. 57
  4. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 201120122013 .

Notes

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Saint-Paul-de-Loubressac, sur Wikimedia Commons
  • Saint-Paul-de-Loubressac, sur le Wiktionnaire
  • Saint-Paul-de-Loubressac sur le site de l'Institut géographique national
v · m
Plus de 1 000 habitants Castelnau Montratier-Sainte Alauzie (siège) · Montcuq-en-Quercy-Blanc
Plus de 500 habitants Barguelonne-en-Quercy · Lendou-en-Quercy · Porte-du-Quercy · Saint-Paul-Flaugnac
Moins de 500 habitants Cézac · Lhospitalet · Montlauzun · Pern
  • icône décorative Portail de l'ordre du Temple
  • icône décorative Portail du Lot