Saint-Paul-de-l'Île-aux-Noix

Page d’aide sur l’homonymie

Pour les articles homonymes, voir Saint-Paul 22 et saint Paul.

Saint-Paul-de-l'Île-aux-Noix
Saint-Paul-de-l'Île-aux-Noix
Mairie de Saint-Paul-de-l'Île-aux-Noix
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau du Québec Québec
Région Montérégie
Subdivision régionale Le Haut-Richelieu
Statut municipal Municipalité
Maire
Mandat
Denis Thomas
2021-2025
Code postal J0J 1G0
Constitution
Démographie
Gentilé Paulinoix (oise)
Population 2 141 hab. ()
Densité 57 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 08′ 00″ nord, 73° 17′ 00″ ouest
Superficie 3 740 ha = 37,4 km2
Divers
Fuseau horaire UTC-5
Code géographique 2456035
Devise Affabilité et vigilance
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Montérégie
Voir sur la carte topographique de Montérégie
City locator 14.svg
Saint-Paul-de-l'Île-aux-Noix
Géolocalisation sur la carte : Montérégie
Voir sur la carte administrative de Montérégie
City locator 14.svg
Saint-Paul-de-l'Île-aux-Noix
Géolocalisation sur la carte : Québec
Voir sur la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Saint-Paul-de-l'Île-aux-Noix
Géolocalisation sur la carte : Canada
Voir sur la carte administrative du Canada
City locator 14.svg
Saint-Paul-de-l'Île-aux-Noix
Liens
Site web Site officielVoir et modifier les données sur Wikidata
modifier Consultez la documentation du modèle
Caserne.jpg

Saint-Paul-de-l'Île-aux-Noix est une municipalité du Québec, située dans la MRC du Haut-Richelieu en Montérégie[1]. La brigade du service des incendies de Saint-Paul-de-l’Île-aux-Noix compte une vingtaine de pompiers. Ils couvrent aussi les territoires des municipalités de Saint-Blaise-sur-Richelieu et de Saint-Valentin.[2]

Toponymie

Le choix de Saint-Paul serait relié à l'archevêque du diocèse de Montréal, Monseigneur Paul Bruchési, qui venait d'entrer en fonction un an auparavant. Pour ce qui est du terme « Île-aux-Noix », il était déjà utilisé depuis deux siècles et semble découler de la présence de nombreux noyers sur l'île[3].

Géographie

Dans la MRC : Le Haut-Richelieu.

Municipalités limitrophes

Rose des vents Saint-Blaise-sur-Richelieu Rose des vents
Saint-Valentin N Henryville
O    Saint-Paul-de-l'Île-aux-Noix    E
S
Lacolle, Noyan

Situation

Rivière Richelieu

Saint-Paul-de-l'Île-aux-Noix est située sur la rive gauche de la rivière Richelieu, voie navigable importante entre le Canada et les États-Unis, proche de la frontière américaine et du lac Champlain. Ce cours d'eau stratégique a été emprunté depuis l'arrivée des colons par des forces armées diverses (Français, Iroquois, Anglais, Américains). Sur l'Île-aux-Noix les Anglais avaient construit le fort Lennox et plus au sud, le blockhaus de la Rivière-Lacolle. Seule la municipalité de Lacolle la sépare de l'état de New York aux États-Unis.

Son territoire est une plaine alluviale en majorité cultivée, sans collines et faiblement boisée. La rivière Lacolle marque ses limites au sud du territoire.

Accès

Son territoire étiré le long du Richelieu, est traversé par la route 223, qui se déroule du poste frontière de Lacolle au sud jusqu'à Sorel-Tracy au nord. Saint-Paul-de-l'Île-aux-Noix se trouve à 21 km de la ville de Saint-Jean-sur-Richelieu au nord. La route 223 prend le nom de Rue Principale dans la traversée de la localité.

Hameaux

Histoire

L’île aux Noix a été le théâtre de la plupart des grands événements militaires survenus au Québec et au Canada depuis le XVIIIe siècle. Elle a servi de base d’opérations navales durant la guerre anglo-américaine de 1812-1814.

Bordé par la rivière Richelieu, anciennement nommée rivière aux Iroquois, le territoire de Saint-Paul est, bien avant la fondation de la paroisse en 1898, largement fréquenté par de nombreux Amérindiens. L'endroit fut même remarqué par Champlain en 1609 et commença à être peuplé vers la fin du XVIIIe siècle.

L'érection de la paroisse ne sera effective qu'en 1898, lors de la cession du territoire de la paroisse de Saint-Valentin, située au nord. Le , elle change son statut de municipalité de paroisse pour celui de municipalité[4].

La municipalité fut gravement touchée par les inondations du bassin du lac Champlain et de la rivière Richelieu en 2011.

Héraldique

Blason à dessiner
Affabilité et vigilance

L'écu se blasonne ainsi :

D'azur à la pointe, une rivière au calme surmontée d'une île au naturel portant à senestre un arbre de sinople à tronc de sable. Le point du chef est orné de 10 boulets de sable montés en pyramide flanqué de deux épis de blé doré le tout sur un champ de bleu céleste.[5]

Démographie

Évolution démographique
1986 1991 1996 2001 2006 2011
1 5771 7671 8471 9351 9961 877
Évolution démographique, suite (1)
2016 - - - - -
1 980-----
(Sources : Recensement du Canada[6],[7])

Administration

Les élections municipales se font en bloc pour le maire et les six conseillers.[8]

Saint-Paul-de-l'Île-aux-Noix
Maires depuis 2001
Élection Maire Qualité Résultat
2001 Maurice Langlois Voir
2005 Gérard Dutil Voir
2009 Voir
2013 Claude Leroux Voir
2017 Voir
2021 Denis Thomas Voir
Élection partielle en italique
Depuis 2005, les élections sont simultanées dans toutes les municipalités québécoises

Lieux et monuments

Fort Lennox

L'Île-aux-Noix abrite également le Fort Lennox, ouvrage militaire construit par les Britanniques de 1819 à 1829 et visant à repousser toute tentative d'invasion de la part des Américains. C'est un lieu historique national du Canada géré par Parcs Canada.

Article détaillé : Fort Lennox.

Blockhaus Rivière-Lacolle

Blockhaus Rivière-Lacolle

Le Blockhaus de la Rivière-Lacolle est un ouvrage militaire construit vers 1781. Avant-poste pour la garnison britannique, il venait compléter le réseau défensif contre les attaques des Américains en relayant les signaux lumineux entre le poste de la Pointe de fer et le fort Lennox. Il était surtout destiné à protéger la scierie locale et le phare sur la rivière Lacolle. Il a été utilisé la première fois pendant la guerre de 1812, lors de l’attaque de Dearborn le [9].

Ouvert au public durant l’été depuis 1979, on peut y voir une exposition relatant son histoire.

Patrimoine religieux

  • Église catholique Saint-Paul. Elle date de 1941 et a une forme rectangulaire. Située près du chemin de fer, elle a été bâtie en pierre avec un toit en tôle, avec un chœur en saillie et un chevet plat. La voûte est un arc en plein cintre.


Elle a été érigée à l'emplacement de la première église, celle de Saint-Valentin à l'époque, détruite par un incendie le . Mgr Paul Bruchési, archevêque de Montréal décida qu'une église soit reconstruite, distincte de Saint-Valentin, en créant la nouvelle paroisse de Saint-Paul-de-l'Île-aux-Noix à l'automne 1898. Construite en 1900-1901, la première église de Saint-Paul-de-l'Île-aux-Noix fut détruite par le feu en .

  • Paroisse
    Paroisse
  • Église catholique Saint-Paul
    Église catholique Saint-Paul
  • Vue frontale
    Vue frontale
  • Glace au toit
    Glace au toit

Les marinas

De par sa situation géographique, la commune est considérée comme la capitale du nautisme au Québec. Elle est située sur la rive gauche de la rivière Richelieu, une voie navigable importante, à quelques kilomètres de la frontière américaine et du lac Champlain. Depuis longtemps plusieurs bassins ont été aménagés le long de la berge, avec des aires de gardiennage, hivernage et d'ateliers de réparation. C'est à partir du port que l'on embarque sur un traversier pour se rendre sur l'Île-aux-Noix pour une visite guidée du fort Lennox. De la route 223 part la 61e avenue qui mène au débarcadère du traversier pour se rendre à l'Île-aux-Noix.

Saint-Paul-de-l'Île-aux-Noix comprend plusieurs marinas. Elles sont, du nord au sud :

  • Marina les Berges de l'Île-aux-Noix ;
  • Marina Gagnon et Fils Ltée au nord de la 61e Av. ;
  • Marina Saint-Paul-de-l'Île-aux-Noix au sud de la 61e Av. ;
  • Marina Fortin ;
  • Marina Lennox.
  • Marina Saint-Paul-de-l'Île-aux-Noix
    Marina
    Saint-Paul-de-l'Île-aux-Noix
  • Marina Gagnon et Fils Ltée
    Marina
    Gagnon et Fils Ltée
  • Marina Saint-Paul-de-l'Île-aux-Noix
    Marina
    Saint-Paul-de-l'Île-aux-Noix
  • Marina Saint-Paul-de-l'Île-aux-Noix
    Marina
    Saint-Paul-de-l'Île-aux-Noix

Notes et références

  1. Répertoire des municipalités : Saint-Paul-de-l'Île-aux-Noix
  2. « Saint-Paul-de-l'Île-aux-Noix: des pompiers de garde en caserne dès 2020 », sur Coup d’œil, (consulté le )
  3. Toponymie : Saint-Paul-de-l'Île-aux-Noix
  4. Pierre-François Ricard, « Modifications aux municipalités du Québec: Juin 2009 », Institut de la statistique du Québec,‎ , p. 3 (ISSN 1715-6408, lire en ligne)
  5. « Armoiries », sur Municipalité de la paroisse de Saint-Paul-de-l'Île-aux-Noix (consulté le )
  6. « Statistique Canada - Profils des communautés de 2006 - Saint-Paul-de-l'Île-aux-Noix, MÉ » (consulté le )
  7. « Statistique Canada - Profils des communautés de 2016 - Saint-Paul-de-l'Île-aux-Noix, MÉ » (consulté le )
  8. https://www.electionsquebec.qc.ca/francais/municipal/carte-electorale/liste-des-municipalites-divisees-en-districts-electoraux.php DGEQ - Liste des municipalités divisées en districts électoraux
  9. Site GrandQuébec

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Saint-Paul-de-l'Île-aux-Noix, sur Wikimedia Commons
  • Ressources relatives à la géographieVoir et modifier les données sur Wikidata :
    • Banque de noms de lieux du Québec
    • Base de données toponymiques du Canada
    • Répertoire des municipalités
    • Statistique Canada
  • Site officielVoir et modifier les données sur Wikidata
  • Fort Lennox


v · m
Municipalités principales Belœil · Boucherville · Brossard · Candiac · Chambly · Châteauguay · La Prairie · Longueuil · Mont-Saint-Hilaire · Saint-Bruno-de-Montarville · Saint-Constant · Saint-Hyacinthe · Saint-Jean-sur-Richelieu · Saint-Lambert · Saint-Lazare · Sainte-Catherine · Sainte-Julie · Salaberry-de-Valleyfield · Sorel-Tracy · Varennes · Vaudreuil-Dorion Icone Monteregie (QC).svg
MRC et territoires équivalents (*) Acton · Agglomération de Longueuil · Beauharnois-Salaberry · La Vallée-du-Richelieu · Le Haut-Richelieu · Le Haut-Saint-Laurent · Les Jardins-de-Napierville · Les Maskoutains · Marguerite-D'Youville · Pierre-De Saurel · Roussillon · Rouville · Vaudreuil-Soulanges
Municipalités autochtones Akwesasne (territoire) · Kahnawake
Subdivisions par région : 01 · 02 · 03 · 04 · 05 · 06 · 07 · 08 · 09 · 10 · 11 · 12 · 13 · 14 · 15 · 16 · 17
  • icône décorative Portail de la Montérégie